Il aurait carnage à Nyaleke dans la partie Mayangose sur la route Beni-Kasindi, notre source parle de plus ou moins 13 morts côté civils, les auteurs seraient des ADF  
Occurred in Nyaleke, Congo (Democratic Republic of the) on December 6, 2018, at 1:20 PM
Reported by anonymous via SMS on December 6, 2018, at 4:00 PM in Goma, Congo (Democratic Republic of the)

This rumour is confirmed true and is of medium priority – here's why:
Beni : les FARDC repoussent une attaque des présumés Maï-Maï

L'attaque est intervenue 48 heures après les tueries d'au moins 17 civils, survenue jeudi 6 décembre à Mayangose et à Rwangoma, à une distance d'au moins 1 km du quartier général du secteur opérationnel Sokola 1, situé à Paida.
Au moins un milicien a été tué, et son arme AK47 récupérée, au cours d’une attaque des présumés Maï-Maï contre une position de l'armée à Mbelu, au quartier Rwangoma, au Sud-est de la ville de Beni au Nord-Kivu. Le porte-parole militaire dans la région, le capitaine Mak Hazukay, l'a fait savoir, affirmant aussi que l'attaque a été repoussée, mais que les fouilles se poursuivent.
Cette attaque est intervenue 48 heures après les tueries d'au moins 17 civils, survenue le jeudi 6 décembre à Mayangose et à Rwangoma, à une distance d'au moins 1 km du quartier général du secteur opérationnel Sokola l, situé à Paida.

Dix huit civils ont été tués, dans deux attaques des rebelles ougandais des ADF, jeudi 6 décembre à Mangolikene dans le territoire de Beni et à Paida, un quartier de la ville de Beni au Nord Kivu, selon les sources de la société civile.
Les mêmes sources précisent que la première attaque est intervenue jeudi matin à Mangolikene, dans la vallée du Graben à environ 15 kilomètres du Nord Est de la ville de Beni.
Un groupe de rebelles ADF a attaqué des cultivateurs qui se trouvaient dans leurs champs, tuant 13 civils, rapporte la société civile. Un bilan confirmé par les sources militaires qui précisent toutefois que Mangolikene se trouve dans la zone interdite d’accès à la population par les FARDC pour des raisons opérationnelles contre l’ADF.
Ce groupe armé a également mené une nouvelle attaque dans la nuit de jeudi à Paida, un quartier périphérique de la commune Rwenzori dans la ville de Beni.
Les sources locales et de la société civile parlent de 5 civils tués dont une femme et un enfant ainsi que deux blessés.
Les corps de certaines victimes de ces attaques sont déjà à la morgue de l’hôpital général de Beni.
D’après des sources hospitalières, une vive tension est observée sur place. La population en colère ainsi que les membres des familles des victimes refusent jusque-là l’accès à la morgue au personnel médical.

Le bilan de Mangolikene (Nyaleke) serait revu à la hausse plus de 21 personnes seraient abattus par les présumés Adf. Le ramassage des corps se poursuit
Loading...

This heatmap depicts the spread of rumours over time. Hotter areas of the map denote earlier sightings, while cooler areas indicate delayed dispersion.

Location Reported by Via Date
Goma, Congo (Democratic Republic of the) anonymous SMS 6-Dec-2018 @ 4:00 PM

None yet.