Deux femmes otages des ADF s'étaient rendues à l'armée loyaliste FARDC à Jéricho  
Occurred in Jericho, Congo (Democratic Republic of the) on November 29, 2018, at 11:00 AM
Reported by anonymous via Voice / telephone on December 4, 2018, at 1:32 PM in Goma, Congo (Democratic Republic of the)

This rumour is confirmed true and is of low priority – here's why:
Depuis que l'armée régulière FARDC et les Casques bleus de la Monusco ont lancé les opérations militaires conjointes dites "Opération Usalama", certains civils qui ont été kidnappés par les rebelles Ougandais et qui étaient encore vivant commencent à s'échapper entre les mains des bourreaux pour rejoindre leurs familles. Le cas le plus récent est celui de deux femmes kidnappées par les ADF qui s'étaient rendues en date du 29/11/2018 à 11 heures locales aux éléments FARDC du 3204 ème régiment basés à Jéricho en face de Medina dans le secteur de Beni-Mbau coté Est après avoir réalisé une longue période d'otage.
les deux femmes ont profité du non contrôle de leurs bourreaux pour s'échapper et se rendre aux éléments de l'armée régulière.

Les informations à notre possession révèlent que les deux dames étaient kidnappées pendant qu’elles faisaient les activités champêtres dans leurs champs. L'une d'elle qui avait son bébé au dos, les assaillants ADF avaient jeté cet enfant en brousse avant de continuer la route avec sa maman.
Ces victimes qui étaient tous kidnappées en 2017 ont déclaré devant le commandant des FARDC du 3204 ème régiment basé à Jéricho que leurs activités au sein du groupe ADF étaient les transports et récoltes de vivres tels que Colcases, Manioc etc…, Afin de ravitailler les bourreaux pendant leur déplacement ou ceux qui sont dans les camps. Elles ont aussi déclaré que, chaque fois quand elles sont envoyées à la recherche de vivres, elles voient toutes les positions de l'armée loyaliste qui sont à Garlic (Kambi ya Miba), Tchutchubo et autres.

La première avait été kidnappée par les présumés Adf en date du 06/11/2017 pendant que faisait des activités champêtres dans son champ situé à Kinziki à l'est de la commune rurale d'Oïcha dans le tronçon Oïcha-Matiba. Tandis-que l'autre était kidnappée par les présumés Adf en date du 30/10/2017 pendant qu’elle travaillait dans son champs à Mulolu.
Loading...

This heatmap depicts the spread of rumours over time. Hotter areas of the map denote earlier sightings, while cooler areas indicate delayed dispersion.

Location Reported by Via Date
Goma, Congo (Democratic Republic of the) anonymous Voice / telephone 4-Dec-2018 @ 1:32 PM

None yet.